Retour de parquet pour les six membres du Dahira Safinatoul Amane

Iamsef
Iamsef 6 juillet 2022
Actualisé 2022/07/06 at 12:20

Retour de parquet pour six membres du Dahira Safinatoul Amane au tribunal de Diourbel. Une information judiciaire plane sur leurs têtes. Ils ont été arrêtés à la suite d’une altercation avec des dames accusées d’avoir bravé les interdits dans la cité religieuse de Touba, en portant des habits jugés indécents.

Pour rappel, les six éléments de la Dahira Safinatoul Amane (Talla Thiaw, Fallou Fall, Modou Fall, Cheikh Niang alias Baye Fall, Cheikh Abdou Seck et Mame Cheikh Anta Ndiaye),  sont poursuivis pour coups et blessures volontaires, séquestration, violence et voie de fait et usurpation de fonction.

Quant à Serigne Sidy Mbacké Cheikhouna, il est sorti de l’hôpital, hier, lundi, 4 juillet 2022. Dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 juin 2022, les mis en cause avaient interpellé trois dames qui venaient de participer à une réunion à la mairie de Touba, pour port vestimentaire indécent ».

Face au refus d’obtempérer de celles-ci, Serigne Sidy Mbacké Cheikhouna est intervenu pour concilier les parties. Les agents l’ont mal perçu, d’après Baye Modou Ndiaye, témoin de la scène. Par la suite, ils ont violenté le jeune chef religieux. Ce dernier, selon le témoin, s’est retrouvé avec une blessure et a été évacué sur Dakar.

Informés du mauvais traitement qu’a subi le chef religieux, par ailleurs, conseiller municipal, des jeunes ont débarqué au siège de la police religieuse et ont caillassé le siège de la police religieuse avant d’être dispersés.

Partagez cet article
laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.