Accueil » Fillette assassinée à Bargny : Thioro Mboup (12 ans) , victime ou complice ? Sa famille réagit…

Fillette assassinée à Bargny : Thioro Mboup (12 ans) , victime ou complice ? Sa famille réagit…

by iamsef
0 comment

L’affaire défraie la chronique depuis le 25 avril dernier. Le corps sans vie de Anta Ndiaye, une petite fille de 08 ans, a été retrouvé dans un bâtiment inachevé à Bargny. Il s’en est suivi l’arrestation de deux jeunes. Il s’agit de Thioro Mboup, une fille âgée de 12 ans et M. Ba dit Memeu, un adolescent âgé de 17 ans. Et depuis lors Thioro Mboup apparaît pour beaucoup comme étant complice de ce dernier. Une affirmation balayée par sa famille qui a fait face à la presse ce samedi 30 avril.

Alors que Thioro Mboup est entre les mains de la justice, sa famille est sortie de sa réserve. Devant les journalistes, sa grand-mère paternelle a dédouané sa petite fille . «J’ai été surprise d’entendre tout ce qui se dit sur ma Thioro. Cette fille, c’est moi qui l’ai éduqué. Elle est de nature très calme. Si elle n’est pas à mes côtés, c’est parce qu’elle étudie » témoigne, Diatou Ngom qui est revenue sur les circonstances du décès de la petite Anta. « Ce jour-là, Thioro était partie acheter du charbon de bois en compagnie de Anta qui lui avait demandé de lui acheter des mangues. C’est en chemin que Meumeu demanda à Thioro de la suivre pour lui donner un message à transmettre à sa copine M. Ndiaye qui venait de la larguer ». Selon la dame, Meumeu était le copain de la grande sœur de Anta, M. Ndiaye, une amie de Thioro. « C’est d’ailleurs pour cela que Thioro Mboup a eu confiance en Meumeu et l’a suivi » atteste D. Ngom.

Thioro Mboup, l’histoire du viol et la pilule du lendemain

Par la suite, Meumeu aurait violé Thioro Mboup après que celle-ci a cédé aux menaces de son “assaillant” , toujours d’après les dires de sa grand-mère. Et pour ne pas être dénoncé, il s’en est pris à la petite Anta et l’aurait tué par étranglement. La famille fonde cette affirmation sur un rapport que la police aurait remis à la mère de Thioro Mboup. En outre, Diatou Ngom a tenu à faire savoir que sa petite fille était malade et refusait de s’alimenter. “Sa mère a constaté que Thioro  ne buvait pas la bouillie qu’elle préparait”, raconte-t-elle. En plus, sa grand-mère affirme que sa petite fille avait encore des saignements lorsque sa mère l’a trouvé en prison. “C’est d’ailleurs elle qui lui amène des habits de rechange”, témoigne-t-elle.  Une autre source nous a appris que le médecin qui a consulté Thioro Mboup aurait demandé à sa maman de lui donner une pilule du lendemain pour éviter des risques de grossesse.

Thioro Mboup interrogée sans la présence d’un avocat

Durant l’enquête préliminaire, Thioro Mboup a donné deux versions différentes des faits lors de l’interrogatoire. Sa famille évoque la panique comme source de ces témoignages contradictoires. En anonymat, un proche de son père révèle : « Thioro Mboup a été interrogée sans la présence d’un avocat encore moins d’un adulte membre de sa famille, ce qui n’est pas juste. Aussi, il faut tenir en compte le fait que Thiro est une fille de 12 ans. Si durant l’interrogatoire elle a été bousculée, elle pouvait simplement passer aux aveux sans pour autant savoir les conséquences ». 

En tout état de cause, si réellement la petite Thioro a été interrogée sans la présence d’un avocat, cela pourrait entraîner, une fois devant le juge, le rejet du PV fourni par la police pour cause de vice de procédure. Toutefois, cela ne pourrait nullement empêcher la poursuite de l’action judiciaire.

Par ailleurs, lors d’une sortie devant la presse, le père de Anta Ndiaye avait décrit Thioro Mboup  comme une fille sans éducation. Il est allé jusqu’à accuser la fille de 12 ans de vol. Des accusations qui ont  mis la grand-mère de Thioro Mboup. dans tous ses états. « Ma petite fille n’a jamais eu de téléphone, renseigne-t-elle. Le seul qu’elle utilisait, c’était celui de sa mère qui d’ailleurs n’est pas en bon état. Le père de Anta dit des contre-vérités ».

Pour l’heure, le jeune Meumeu et Thioro Mboup sont entre les mains de la justice en attendant de faire face au procureur.

You may also like

Leave a Comment

afri7.net est un site d’information lancé en 2022 par afri7sn. 

FII LEU LEP DI XEWEE

Contacter notre service commercial au +221 77 800 08 03

2022 Afri7.net – Tous droits réservés.. Designed by Sefad